L’univers tendre de Lora Chocola

Aujourd’hui un Street Style un petit peu particulier car je vous apporte par un temps de grisaille, un peu de sucré et de couleurs avec ma copine et illustratrice: Lora Chocola ! Miam ! 

 photo 1-2

Petite robe noire Naf Naf

Manteau Pimkie

Sac Texto

Collant Dim 

 

Salut Lora, Parle nous de tes débuts,… quelle est ta première création ?

1291606_162818340592393_699172190_n

Je dessine depuis toute petite mais ma première création, c’est une série de chats que je faisais à l’âge de 8 ans quand j’allais passer du temps avec mes grand-parents au fin fond de la campagne ! Aujourd’hui encore, quelques uns de mes chatons sont toujours placés dans des sous-verres chez ma grand-mère.
 
Comment définirais-tu ton style ?
Je pense que le mot parfait serait « cute » j’ai un univers ludique, coloré et surtout mignon. J’aime beaucoup les formes arrondies, douces, et épurées. En fait, j’ai un style sucré avec des petites touches acidulées par-ci par-là !
 
Quel est ton parcours, ta formation ?
Très honnêtement, je m’ennuyais au collège et je gribouillais sur tout ce que je voyais et j’ai donc arrêté en cours d’année. Puis j’ai eu la chance de réaliser qu’il y avait une école d’art près de chez moi et j’ai tenté le coup pour les concours. J’ai donc réalisé un CAP en dessin d’exécution en communication graphique puis enchaîné avec un BAC PRO artisanat et métier d’art, une FCIL (formation complémentaire d’initiative locale) en bande-dessinée puis j’ai continué avec une première année de licence. Je n’ai pas continué étant donné que c’est en cours d’année que quelques opportunités m’ont été offertes, je ne voulais pas passer à côté de ces expériences uniques.
 
Tes illustrations tout droit tirées du « Pays des merveilles » font rêver les petits comme les grands, Où puises-tu ton inspiration ?
Grand mystère ! Moi-même je n’ai pas vraiment de réponse à ça mais disons que de caractère je m’amuse beaucoup, je rigole facilement et j’ai une imagination débordante. J’ai une âme d’enfant naïve, rêveuse. Je trouve mon inspiration dans tout ce qui m’entoure, le moindre détail peut me donner une idée, des conversations, des délires entres ami(e)s…
 
Pourquoi travailler pour un public Jeunesse ?
J’adore l’univers ludique et franc des enfants. Les voir partager et découvrir le monde me donne envie de créer encore plus. Les enfants ont besoin de rêver et de s’épanouir et j’espère pouvoir un jour leur apporter de belles illustrations pour ces moments.
 
Quels sont tes personnages préférés de la littérature jeunesse ?
J’en ai des tonnes ! Alors.. j’adore Lou, Marie-Lune, Nini Patalo, Polo, Mandarine & co, Tom-Tom & Nana, Mamette, la fameuse Prof moustache et tellement d’autres !
 
Un projet en tête ?
J’en ai au moins 3826 de projets mais dans un premier temps, publier mon premier livre d’illustration et par la suite mon projet BD, ce serait déjà pas mal !
 
Le mot de la fin ?
Longue vie aux pandas ! ahah 
 
> Son univers acidulé juste là: http://www.lorachocola.com/

Yllya une interview et Marie-Lune !

Il y a quelques temps de cela j’avais fait un post sur la découverte de la mode au travers de différents supports … Et la BD en faisait partie ! La dernière fois il était consacré à l’illustratrice Diglee et Margaux Motin, cette fois ci c’est l’univers délirant de Marie-Lune qui sera à l’honneur.

 34644796

Synopsis: Les aventures dépensières et top branchées d’une ado qui a plus d’un tour dans son sac !

Nom : Marie Lune. Passion : Le shopping et la mode. Son but : choper le dernier sac Golce et Dabana en vente dans sa boutique favorite. Celui qui collera pile-poil avec les bottes Padra qu’elle n’a pas encore achetées, mais dont elle espère qu’elles colleront pile-poil avec son sac ! Il faut dire que les poches de Marie-Lune ne sont pas assez grandes pour tout l’argent que son industriel de père donne à sa fifille chérie ! Mais la vie de Marie-Lune n’en est pas pour autant facilitée, car toutes ses copines, elles aussi enfants gâtées rivalisent d’ardeur dans l’art d’être le nombril du monde…

Construits en gags d’une page tout en offrant une intrigue au long cours, Marie Lune c’est la plus glamour des séries d’humour ! Mais également une série qui nous présente le quotidien d’une ado tendre et terriblement attachante ! (source Wikipédia)

 

Et découvrons le personnage de plus près avec l’interview de sa créatrice Yllya !

 

– Peux-tu nous parler de toi ?

J’ai toujours voulu faire de la BD, mais je n’ai pas fait d’étude de dessin, mais plutôt de langues car j’avais peur en fait que cela ne fonctionne pas. Je voulais un plan de secours…

J’ai donc fait des études de Japonais car je suis une grande fan du Japon. Quand je suis arrivée en maitrise de Japonais, je me suis rendue compte que c’était bien mais que ce n’était aussi pas du tout ce que je voulais faire finalement donc là j’ai tout arrêté d’un coup et j’ai envoyé plusieurs de mes bocks à des maisons d’édition ! Cela a pris un peu de temps mais j’ai réussi à avoir des commandes et étant donné que le travail que l’on me proposait ciblé une presse féminine pour enfants et adolescentes j’ai du m’intéresser à la mode et sur la tendance actuelle.

On me reprochait que mes personnages n’étaient pas à la mode, et de fil en aiguille en créant un blog où j’étalais mon travail, ma scénariste m’a découverte et m’a proposé le scénario de Marie-Lune ! On a proposé le projet à la maison d’édition et ça a marché !

 photos 1-2

– D’ou vient le surnom d’Yllya?

 Quand j’étais au lycée je faisais des petites BD histoire de m’amuser, un peu bon enfant. Et je créais des personnages qui ne portaient jamais de nom !  Et ça énervait mes copines ! Mais c’est simplement parceque je n’avais pas d’inspiration pour les noms et un jour je leur ai donné le nom « d’Yllya » car toutes mes histoires commençaient par Il y a …

Et c’est de là que j’ai créé mon pseudonyme.

 

– Comment as-tu eu l’idée de créer le personnage de Marie-Lune?

 En fait, j’avais mon blog depuis 2/3 ans et je faisais déjà des commandes pour la presse et ma scénariste travaillait elle sur d’autres projets BD et l’idée de faire une histoire sur le shopping avec Marie-Lune m’est venue. A l’époque étant donné que les blogs commençaient à avoir une certaine notoriété, elle a regardé les différentes illustratrices sur les styles qui lui convenaient et après qu’elle ai vu mon blog, elle m’a choisi et soumis le scénario pour faire plusieurs essais de personnages !

Les couettes de la fillette lui plaisaient bien, et pour les cheveux roses ce fut dans un moment d’énervement car aucune couleur lui convenait , je les ai mise roses pour rigoler et tout excitée elle a adoré et m’a dit que c’était exactement ce qu’elle voulait.

 

– Dans la BD, c’est une fille capricieuse et complètement folle, est-ce un personnage autobiographique ou totalement différente de toi?

 Totalement différente ! Moi je suis super timide, introvertie et je ne fais pas de caprices ! Contrairement à Marie-Lune j’ai tendance à ne pas dire ce que je pense et ma soeur est bien placée pour confirmer (rire).

Ce n’est pas un personnage autobiographique étant donné que ce n’est pas moi qui écris le scénario. La partie de moi est venue beaucoup plus tard… Je jouais plus sur la mise en scène, les vêtements, mais ce n’est pas moi qui ai donné le caractère du personnage.

 49234509

– Fashionista dans l’âme, comment pourrais-tu décrire son style vestimentaire ?

 Dans la BD, j’ai essayé de faire un style vestimentaire différent par rapport au personnage, donc Marie-Lune c’est vraiment l’excentrique ! c’est celle avec qui je vais me permettre beaucoup de choses, les associations les plus improbables , Anne-Sophie sa meilleure amie, c’est la classique. Elle est beaucoup plus sobre, je demande à ma coloriste de lui faire des couleurs pastels. Pour ce qui est des autres personnages, il a une Gothique Lolita !

C’est vraiment une bonne surprise car je ne me serai jamais permise de mettre un perso qui est de mon univers dans Marie-Lune et c’est en fait ma scénariste qui m’a dit qu’elle aimerait beaucoup qu’elle y soit. Et Eglantine qui est en fait la japonaise classique mais classe.

 

– Enfin peux-tu nous parler de tes futurs projets.

 Là je viens de signer au mois d’Avril un nouveau projet chez Bambou, qui est complètement différent. C’est une histoire de sorcière dans le style Magical Girl ! Ma scénariste a pensé comme ça. Avec de la magie, un univers fantastique ! C’est une jeune fille qui a une grand-mère sorcière et une mère qui lui interdit d’utiliser la magie.

Elle va tout de même de l’utiliser et entrainer toutes sortes de quiproquos et de situations rocambolesques que ce soit dans l’univers des sorcières comme dans celui des humains !

 photos 2-2

Un grand merci d’avoir accordé une interview à SSC# sans oublier cette jolie dédicace, clin d’oeil à mon enfance 😉